Retour Accueil site,Location villa Agay Saint Raphael Boulouris et Antibes

Le trayas, sur la Corniche d'Or, Le Trayas au bord du massif de l'Esterel.

 



Quittons maintenant Anthéor en suivant la Corniche d'Or vers Mandelieu. Là, le paysage se fait somptueux. L'endroit est sauvage, entre roches rouges et eaux limpides. Nous sommes au bord du massif de l 'Estérel, juste avant le Trayas.


Le Trayas:



La route de la Corniche d'or de l'Esterel était au début du 20 ème siècle la Nationale 7. Construite au début du XXe siècle, à l'initiative du Touring Club de France, c'est une des plus belles routes de France, entre les roches rouges du massif et le bleu de la Mer Méditerranée... Elle suit la ligne de chemin de fer. Elle est toujours très fréquentée, malgré un gabarit réduit.
La Route doit sa qualité touristique à la mer, avec qui elle vit en symbiose. La partie le Trayas-Théoule d'une vingtaine de kilomètres est la plus admirable. Compte tenu du relief tourmenté du département des Alpes-Maritimes.
Elle ne longe pas toujours la mer à son niveau zéro, mais s'en éloigne parfois, positionnée en corniche à des altitudes assez variées. Le point culminant, le sommet de la route se situe dans le massif de l'Esterel, à une altitude de 110 m, au droit de la pointe de la Galère. Les divers cols rencontrés sont bien connus des cyclistes amateurs parcourant quotidiennement la Route, surtout lors de promenades dominicales. Elle est classée, pour une petite partie Monument historique au patrimoine français par le Ministère de la culture, les informations étant données dans la base Mérimée.
La Corniche D'or est une merveille. Jonché en contre bas du massif de l'Esterel ou domine le Mont Vinaigre et le pic de L'ours qui vous font voir le département et les Alpes à 360°, cette route domine elle même la méditerranée avec des panoramas exceptionnel sur la baie de Cannes et les îles de Lérins. On peut noter que la voie « Aurélien ne » passait au Cap Roux où se trouvait un milliaire d'Auguste. On utilise souvent le terme "milliaire" pour qualifier les bornes ou colonnes itinéraires romaines, mais cette appellation globale n'est pas toujours justifiée:
- "milliaire" signifie que ces bornes indiquaient des distances en "milles" romains (il est probable qu'il y ait eu une borne tous les milles romains, comme notre bornage moderne; des bornes étaient aussi disposées en des endroits particuliers: carrefours, agglomérations, ponts, gués, monuments, frontières provinciales, ...). Mille pour mille pas; ce qui est curieux quand on se rend compte que le mille romain mesurait 1.481 mètres. Essayez donc de faire des pas de 1,48 m. !!! En fait, l'unité de base était un double-pas, ce qui ramène le pas à des proportions plus raisonnables (0,74 m., valant 2,5 pieds romains), surtout si l'on souligne que la taille moyenne des hommes de l'époque était inférieure à celle de nos condisciples. Donc: un mille romain = 1.481 mètres ( 1.478 à 1.482 selon les auteurs, ou selon les mesures ).

La plupart des colonnes itinéraires sont des monolithes (pierre d'un seul bloc), réalisées avec la pierre locale (calcaire, grès, ou granit, parfois marbre en Italie).
La majorité se présente sous la forme d'un cylindre (ou d'un tronc de cône) s'élevant sur une base carrée; la hauteur était à l'origine de 1,80 m. à 2,50 m., le diamètre moyen de 45 à 60 cm. (le poids d'un tel monolithe atteint 2 tonnes) C'est ce que nous pouvons qualifier de colonne-type.
Ce fût cylindrique était parfois orné de liserés, astragales, ou d'un chapiteau de couronnement (surtout sur les voies à fort trafic autour de Rome).






Le paysage est si beau que j'en oublierai de citer André Dassary.


André Dassary.



Vous me direz: Mais qui est donc André Dassary? C'est un chanteur français (1912-1987) qui a passé de longues vacances au Trayas.



C'est lui qui chanta « Maréchal nous voilà »... (ce qui lui valut quelques ennuis en 1944) Bon, ce n'était qu'un passage à vide... Il nous a laissé plus 600 titres de chansons et de belles opérettes comme « Chanson guitare. »




Dans nos liens: idées de visites: La zone de protection de pêche du Cap Roux.
 

Gautier Pierre et Florence
Les Rives de Valescure 2
109 Allée des Asphodèles
83600 Fréjus
Tel : 04 94 83 75 98
Mobile: 06 10 28 73 44
E-mail: Contact-infos-réservation